(226) 25 37 37 50 - 51

A la Une

La CAMEG et ses fournisseurs sans langue de bois

Ce lundi 08 janvier, Dr Charlemagne Gnoula, Directeur général de la CAMEG, a déclaré sa première rencontre l'année 2018 avec les fournisseurs de la structure. La réunion du Conseil du siège central n'est pas une quarantaine de quaguayants de Ouagadougou. En prélude à la rencontre, le Dr Gnoula a présenté à ses invités, ses meilleurs vœux à l'aube de cette nouvelle année.

Pour le Dr Gnoula, «les retards de livraison et les ruptures d'actions ont une incidence sur l'objectif de la centrale, notamment ceux qui sont gratifiés des soins».

«… Le respect des fournisseurs est à présent indispensable», complétée par le Dr Ramdé, Directeur des approvisionnements pharmaceutiques de la CAMEG. M. Seydou Coulibaly, directeur du contrôle de gestion. En conséquence, cette mise en place ne doit pas devenir une habitude. Lors de la conversation, la Centrale a également été interpolée. The DG a tenu à l'assuré: «Depuis le dernier trimestre 2017, la CAMEG est en règle quant à ses dettes fournisseurs; .Emmanuel Sawadogo, chef de département assurance qualité, toujours pris de mesures afin de pallier cette situation, notamment à la mise en place d'un nouveau système de collecte de documents. La Nationale des médicaments, par la voix de son premier représentant, en profit pour les fournisseurs, dans leur suivi des polices, une preuve de rigueur exemplaire. 

Au nombre des recommandations issues de cet échange et des mesures qui seront mises en œuvre, les principales à retenir

  • L'inclusion des plans de livraison dans les contrats;
  • La revue des délais de livraison accordés aux fournisseurs;
  • L'actualisation de l'information communiquée à la Centrale;
  • La mise en place d'un outil de suivi des encours par les fournisseurs;
  • Vous êtes ici pour acheter après-sa pour la communication et le contrôle normal de l'information;
  • Le respect des engagements avec toutes les parties prenantes;
  • La mise en place, par la CAMEG, de mesures pour une meilleure traçabilité des documents.
En guise de conclusion, le Dr Gnoula a déclaré qu'il était l'un des partenaires de la CAMEG, «   nous sommes tous embarqués dans le même bateau  ». C'est donc ce que «  la CAMEG doit pouvoir compter sur la célérité de ses fournisseurs afin que chacun puisse jouer d'une partition   ».

La CAMEG a par ailleurs remercié les partenaires qui l'ont accompagnée lors de la célébration de son 25e anniversaire, du 25 novembre au 2 décembre 2017.